Le parquet flottant

Apparu sur le marché dans les années 80, le parquet flottant a très vite connu le succès. Simple à poser et économique, il ne nécessite pas de fixation au sol.

Les caractéristiques du parquet flottant

Le parquet flottant, ce sont des lames s’emboîtant les unes aux autres, et qui sont posées au sol, et non collées. Il est constitué d’une couche en bois aggloméré, et d’une surcouche avec un motif imprimé ou en bois naturel.

Le parquet flottant est simple à poser et nécessite très peu de matériel. Un marteau, une scie, des cales de frappe et d’espacement suffisent. Aucun collage ou cloutage n’est nécessaire.

Les avantages du parquet flottant

Le parquet flottant présente de nombreux avantages, c’est pour cela qu’il connait autant de succès :

  • Il est très économique, puisqu’il coûte 2 à 10 fois moins cher qu’un parquet massif.
  • D’un point de vue esthétique, tout est permis, puisque le motif est imprimé dessus. Il permet toutes les fantaisies.
  • Enfin, son entretien est très simple. Il ne nécessite pas d’être ciré ou traité comme le parquet massif.

Tout n’est pas parfait bien entendu. Le parquet flottant a une durée de vie inférieure au parquet massif, et peut provoquer des allergies, car il peut dégager des substances chimiques nocives. Il se dilate également beaucoup avec l’humidité, et est donc à proscrire des pièces humides.

Prix d’un parquet flottant

Il existe différentes qualité et différents types de parquets flottant. La différence se répercute par conséquent au niveau du prix. Ceux-ci démarrent à 5€ le mètre carré pour les stratifiés premiers prix, et peuvent monter jusqu’à plus de 30€ le mètre carré pour les placages bois de qualité.

1 Comment

Leave a Reply